16 nouveaux sites illégaux ajoutés à la liste noire AMF 

Nouvelle mise en garde de l’AMF à l’endroit des épargnants sollicités par des campagnes publicitaires intensives actuellement diffusées en ligne et portant sur le trading d’options binaires. L’Autorité des marchés financiers a saisi l’occasion pour actualiser sa liste noire des sites internet n’ayant pas l’autorisation de proposer ce genre de services en France.

amf-shortens-binary-options-blacklist
L’AMF actualise sa liste des plateformes internet non autorisées à pratiquer le trading d’options binaires en France.

Dans la finance, le trading d’options binaires est une activité financière qui débouche uniquement sur deux issues. À terme, soit le détenteur de l’option entre en possession du gain prévu, soit il n’engrange aucun bénéfice et perd aussi sa mise de départ. On dit alors dans le premier cas que l’option termine « dans la monnaie » et dans le second, que l’option termine « hors de la monnaie ».

Face à la multiplication sur internet des campagnes publicitaires agressives promouvant le trading d’option binaire, l’AMF appelle les épargnants à la vigilance. La plupart promettent en effet au client des gains mirobolants générés en très peu de temps, et sont l’œuvre de sites internet illégaux.

En raison des risques liés à ce type d’opération financière qui s’effectue principalement en ligne, l’Autorité des marchés financiers rappelle aux épargnants la nécessité de vérifier la présence effective du site de trading dans le registre des agents financiers. Cela lui permettra de s’assurer que l’intermédiaire financier est autorisé à pratiquer son activité en France. Si tel n’est pas le cas, l’AMF conseille de ne pas s’engager avec ce genre de site qui ne respectera probablement pas les règles de protection, de renseignement ou de gestion de réclamations.

L’AMF a également mis à jour en juin 2016, sa liste des sites web de trading d’options binaires interdits d’exercer en France. Notons que 16 nouvelles plateformes y ont été inscrites. Il s’agit notamment de :

 

  • www.abroption.com
  • www.allianz-brokers.com
  • www.banque-investissement.com
  • www.barclaystraders.com
  • www.connecting-trade.com
  • www.collinsgestion.com
  • www.f-generalsecurities.com
  • www.finpari.com
  • www.gointrading.com
  • www.ibl-markets.com
  • www.microption.com
  • www.mytradeoption.com
  • www.solution-capital.com
  • www.stock-binary.com
  • www.switzerland-capital.com
  • www.swisspartners-ag.com
Votre note pour ce post

16 nouveaux sites illégaux ajoutés à la liste noire AMF  a été modifié en dernier le July 3rd, 2016 par Avi

Laissez un commentaire