Le Brexit suscite la panique des marchés

Un événement historique vient d’avoir lieu et il faut le dire, il a eu le don de prendre tout le monde à contrepied, aussi bien les courtiers que les bookmakers. Malgré l’optimisme ambiant favorisé par des sondages relatant une victoire du maintien de la Grande Bretagne au sein de l’Union Européenne, les électeurs Britanniques ont tranché en faveur du Brexit.

eu_no_uk_1

Il est bien évident que pendant cette période d’incertitude, rester en dehors du marché était sans doute le seul « pari » gagnant en attendant le résultat électoral. Mieux vaut donc éviter de prendre le moindre risque d’une mauvaise surprise sur un événement aussi important.

Pourtant la volatilité enregistrée le lendemain de cette décision cruciale aiguise notre intérêt pour un retour imminent sur les marchés.

Comment profiter de ce résultat historique?

Déjà en limitant au maximum la prise de risque pour les semaines à venir et en étant extrêmement prudent. Sur les indices la débâcle pourrait se poursuivre encore un moment avant que les banques centrales agissent en cœur pour soutenir les marchés.

L’or et le dollar en refuge

Comme c’est souvent le cas en période de crise, les valeurs refuges vont certainement avoir le vent en poupe pour les semaines et mois à venir. Les investisseurs institutionnels craignant un éclatement de l’Union Européenne dû à l’effet contagion mais aussi aux répercussions économiques immédiates, vont surement en profiter pour sécuriser leurs liquidités sur l’or, l’argent et bien évidemment le dollar.

Pour l’Or nous pensons privilégier les positions haussières tant que le cours reste au-dessus de 1300$. Les 1400$ sont clairement visés à court et moyen terme.

Pour la parité Eur/Usd, même combat ! Nous préférons miser sur un affaiblissement de la monnaie unique à court et moyen terme contre le billet vert. Sous 1.13$, le mouvement est très nettement baissier et une intervention de la BCE comme l’a promis Mario Draghi en cas de Brexit ne pourra que renforcer le sentiment de défiance vis-à-vis de l’Euro.

Le pétrole en difficulté

Après une brève incursion au-dessus de 50$, le baril WTI accuse le coup en post-Brexit. Les investisseurs craignant que le ralentissement économique causé par la sortie de la Grande Bretagne affecte la demande de Pétrole. Nous y voyons un puissant signal de reprise baissière pour les prochains mois. Tant que le cours reste sous 50$, les prises de positions à la hausse demeurent extrêmement risquées. C’est pourquoi nous insistons sur une stratégie à la baisse sur le baril WTI tant qu’aucune donnée économique rassurante ne vient contrecarrer ce plan de trading.

Le Brexit suscite la panique des marchés
2.5 (50%) 2 votes

Le Brexit suscite la panique des marchés a été modifié en dernier le July 3rd, 2016 par Avi

Laissez un commentaire